Newspapers

La tribune républicaine le 02/05/2013

 
trib 10001.JPG
 

La tribune républicaine le 02/05/2013

 
trib 10002.JPG
 

La tribune républicaine - 01/05/2013

La  France vainqueur du 27e tournoi international cadets de basket



Une très belle équipe de France cette année au tournoi de Bellegarde.

 

Avec trois matches, trois victoires et 207 points marqués, les Tricolores étaient incontestablement les meilleurs. Ils triomphent devant la Turquie, deux victoires, la Russie, une victoire et l'Italie, trois défaites.

 

Vendredi, la Turquie bat l'Italie 60-53; la France domine la Russie 75-60.

Samedi, la Russie bat l'Italie 70-68 et la France bat la Turquie 60-20.

Dimanche, les Turcs s'imposent devant la Russie 61-56, et France l'emporte devant l'Italie 72-57.

Les poulains de Bernard Faure ont fait la différence très nettement dans une compétition au niveau très relevé, sans doute la plus belle des cinq ou six dernières années selon les organisateurs. Un résultat et surtout une prestation de bon augure pour le rendez-vous des championnats d'Europe cet été.

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

Journal La Tribune Républicaine

 
005.jpg
Le dauphinée libéré - lundi 29/04/2013
 

Dauphiné libéré le 29/04/2013

27 e tournoi international cadets (3 e journée) France 72 – Italie 57

L’art du grand écart

RÉCOMPENSE. Luc Loubaki, membre du centre fédéral, a été meilleur joueur du tournoi.


RÉCOMPENSE. Luc Loubaki, membre du centre fédéral, a été meilleur joueur du tournoi.

Dernière de la classe en 2012, l’équipe de France, sacrée meilleure défense et meilleure attaque, aura survolé le tournoi cette année à l’image du redoutable Luc Loubaki, élu meilleur joueur de la compétition.


Quelle souplesse. Bonne dernière de l’édition précédente avec un triste bilan de trois défaites en trois matchs, l’équipe de France U16 a prouvé tout au long du week-end qu’elle valait mieux que ça. Une promenade de santé pour la talentueuse génération 97-98 synonyme du neuvième succès de son histoire sur le parquet bellegardien. Un scénario cousu de fil blanc pourtant loin d’être écrit à l’avance, malgré les deux succès probants face à la Russie vendredi (75-60) puis devant la Turquie le lendemain (60-40).

Bousculés en début de rencontre par des Italiens sans complexe (4-11, 6 e), alors portés à bout de bras par Bolpin, meilleur marqueur de la rencontre (23 points, 4 passes, 3 rebonds), les Tricolores auront eu besoin d’un bon quart d’heure pour prendre la direction des opérations grâce à un tir primé signé Bengaber (25-23, 16 e). Pour ne plus jamais relâcher la pédale d’accélération. Tchouaffe, la main chaude

Pilotés par un Tchouaffe de compétition (17 points, 5/7 à 3 pts soit 71 %, 3 rbds) dont les trois shoots extérieurs consécutifs inscrits en début de troisième quart auront anéanti les ultimes espoirs transalpins d’éviter la cuillère de bois (46-35, 23 e), les Bleuets ont régalé. Malgré un passage à vide sans conséquence (46-43, 29 e), la France assurait le spectacle à l’image du dunk d’un Jeanne redoutable dans les airs (56-45, 34 e). Double-double pour Gombauld

La fin de partie, disputée à 2000 à l’heure, tournait à la démonstration (22-12 dans le dernier quart) dans le sillage d’un Gombauld monstrueux d’efficacité et auteur d’un double-double (10 points, 15 rebonds).

Même s’il convient toujours de relativiser les matchs de préparation, il faudra compter sur cette France-là, vice-championne d’Europe en titre, dans trois mois lors de l’Euro ukrainien.


Le dauphiné libéré -  le 29/04/2013

 
002.jpg
Dauphiné libéré - 28/04/2013
 

Le dauphiné libéré - 28/04/2013

basket-ball - 27 e tournoi international cadets (2 e journée) Italie 68 – Russie 70 La Russie se refait une beauté

SANG FROID. Décisif dans le money time où le meneur russe n’aura pas hésité à prendre ses responsabilités, Andrey Sopin (à droite) a permis à sa sélection de remporter son premier match du tournoi.

SANG FROID. Décisif dans le money time où le meneur russe n’aura pas hésité à prendre ses responsabilités, Andrey Sopin (à droite) a permis à sa sélection de remporter son premier match du tournoi.

À l’issue d’une rencontre longtemps indécise, les Russes ont forcé la décision dans le money time grâce aux coups de semonce de Sopin, meneur au sang froid.


Deux sélections vexées d’avoir dû lâcher du lest la veille. Des joueurs de talents. Un suspense haletant. Ceux qui ont préféré la chaleur du centre sportif Marcel Berthet au retour d’un hiver bien décidé à disputer les prolongations n’ont pas dû regretter leurchoix. Ils auront eu droit à une rencontre de haute volée, fertile en rebondissements.

Catena et La Torre auront tout tenté

Hachée menu vingt-quatre heures plus tôt par des Tricolores euphoriques devant leur public (75-60), la Russie a affiché hier un visage nettement plus séduisant lors du « duel des perdants ».

Auteur d’un bon départ (3-9, 4 e), la sélection U16 russe de Sopin, l’insaisissable meneur de poche (16 pts dont 3/4 à 3 pts, 5 rebonds), profitait d’entrée de la puissance de Cheburkin, véritable terreur sous le cercle (4 rebonds au cours du premier quart, 7 au total). Ses partenaires exploitaient alors parfaitement les failles d’une défense italienne perméable à souhait. Une passivité qui avait le don d’irriter au plus haut point la pile électrique Antonio Bocchino, remonté comme un coucou sur son banc de touche alors que les fautes pleuvaient de toutes parts à l’encontre de ses protégés (16-20, 10 e). Une avance entretenue à distance par le bras de Cheburkin (29-34, 16 e).

Pénalisée la veille par son entame de match ratée, l’Italie prouvait qu’elle avait bien retenu sa leçon et arrachait l’égalisation au buzzer par Cesana (12 pts, 5 rbds), juste avant de rejoindre les vestiaires (39-39, 20 e). Pour mieux se détacher ensuite par l’intermédiaire de Vercellino, attentif au rebond avant de conclure en personne dans la continuité sur le panier opposé (47-39, 23 e). Un avantage de courte durée puisque la Russie refusait d’abdiquer et recollait au score au prix d’une salve de trois tirs extérieurs consécutifs (50-50, 28 e).

Toujours dos à dos avec son adversaire à l’entame du dernier quart (53-54, 30 e), la Squadra Azzura insistait grâce à deux tirs primés d’un La Torre en feu (29 pts, 5 rbds), bien aidé par Cesana (59-54, 32 e). Un score porté à 66-63 par La Torre, encore lui, à 1’10’’ du bonheur.

Sopin écœure l’Italie

On ne donnait alors pas cher de la peau des Russes du malheureux Shkarishvili qui venait d’échouer sur ses deux lancers-francs. L’heure choisie par Sopin pour s’offrir un festival avec sept points de suite. Au rebond, le meneur claquait d’abord un tir lointain pour égaliser (66-66). Avant de réussir ses quatre tentatives au lancer-franc (66-70). Sur la remise en jeu, La Torre trouvait le cercle à 17’’7 de la libération (68-70). Un espoir illusoire. Les Russes faisaient bloc. Avant d’exulter, poings serrés.

 
003.jpg
Dauphiné libéré - 27/04/2013
 

Vendredi 26 avril 2013

Basket : le 27 e tournoi international est lancé


Les quatre équipes qui participent au tournoi international étaient réunies vendredi soir : la France, la Turquie, l’Italie et la Russie.

Les quatre équipes qui participent au tournoi international étaient réunies vendredi soir : la France, la Turquie, l’Italie et la Russie.



Après un match de haute tenue en levée de rideau, qui s’est disputé entre la Turquie et l’Italie, encouragé par des supporters des deux camps enthousiastes, la cérémonie d’ouverture du tournoi international cadets de basket-ball a été lancée.

Les personnalités du Bassin bellegardien, le maire de Bellegarde, Régis Petit, le président de la communauté de communes du Pays bellegardien Michel de Souza, suivis par le président du club des EVB Basket, Charles Besson, ont tour à tour exprimé leur satisfaction qu’une épreuve internationale de si grande envergure se déroule chaque année à Bellegarde.

Pour cette 27 e édition, de nouvelles nations ont apporté un regain d’intérêt à l’épreuve.


Le dauphiné libére le 27 avril 2013


Faure décrypte les Bleuets



RENCONTRE. Cyril Chatron (au centre, avec le ballon), le nagueur bellegardien membre du Pôle France de Font-Romeu, a accepté de poser au milieu de la relève tricolore. Des Bleuets qui lancent leur tournoi ce soir face à la Russie.

RENCONTRE. Cyril Chatron (au centre, avec le ballon), le nagueur bellegardien membre du Pôle France de Font-Romeu, a accepté de poser au milieu de la relève tricolore. Des Bleuets qui lancent leur tournoi ce soir face à la Russie.

1 / 3

Bernard Faure, nommé à la tête des U16 à l’automne 2012 en lieu et place du Jurassien Tahar Assed-Liegeon, responsable désormais des U18, a accepté d’égrener un à un ses protégés avant l’entrée en lice des Tricolores ce soir face à la Russie (20h30). Décryptage pour le public bellegardien.

002.jpg
002 (2).jpg
 

Le dauphiné libéré le 25/04/2013

Basket : le tournoi international en chiffres

Une 17 e participation en 2013 au tournoi international cadets de basket-ball de Bellegarde.  Une 7e participation au tournoi international cadets de basketball de Bellegarde

Une 17 e participation en 2013 au tournoi international cadets de basket-ball de Bellegarde. Une 7e participation au tournoi international cadets de basketball de Bellegarde



Le 27 e tournoi international cadets de basket-ball est sur les rails.

Lundi soir, la réception réservée aux sponsors a montré que les forces vives du bassin bellegardien avaient répondu présents aux sollicitations des EVB basket.

Mardi c’était au tour de l’équipe de France de fouler le parquet de la salle Marcel Berthet pour préparer de la meilleure façon les échéances qui vont se présenter dès demain. Quatre sélections nationales, la France, la Turquie, des habitués du tournoi mais également la Russie et l’Italie (pour la seconde fois) font leur entrée dans le tournoi : un regain d’intérêt pour les mordus de basket avides de découvrir de grandes nations du basket très présentes sur la scène internationale.

Le tournoi international cadets de basket-ball a pris ses marques au fil des années et c’est maintenant une organisation parfaitement rôdée. 54 000 spectateurs depuis la création du tournoi

Il a été organisé 13 fois sous la forme de participation de clubs et 14 fois par équipes nationales. L’équipe tricolore en est a sa 16 e participation.

Quant aux EVB, ils se sont frottés en quatre occasions aux équipes régionales.

Parmi les joueurs cadets qui ont pris part au tournoi bellegardien, 15 ont accédé à la prestigieuse NBA, le championnat professionnel américain, la référence en matière de basket.

Les Français Tony Parker, trois fois couronné avec San Antonio, Mike Pietrus, Boris Diaw plus récemment Nicolas Batum et Herwan Fournier, l’espagnol Marc Gasol, l’italien Danilo Galinari, ont foulé entre autre le sol bellegardien avec leurs sélections respectives. 60 figurent également dans les championnats européens.

80 bénévoles se partagent les faveurs du tournoi. 54 000 spectateurs depuis sa création se sont employés à mettre le feu dans les travées de la salle bellegardienne. 137 partenaires soutiennent le tournoi

L’entrée au tournoi est fixée à 8 €, 20 pour les trois jours. 12 ballons sont utilisés par match, 3 arbitres par rencontre assurent la bonne tenue sportive du tournoi. 8 parrains épaulent chaque année l’épreuve bellegardienne.

137 partenaires sont sollicités et soutiennent sans retenue le tournoi. 30 portes drapeaux, issus de l’école de basket, apportent une note de solennité à l’épreuve.

Enfin, les décibels sont bien présents dans la salle bellegardienne.

Ils peuvent atteindre les 180 avec la présence de l’ensemble harmonique et l’enthousiasme des jeunes supporters des équipes nationales et notamment de l’importante colonie turque qui soutient à fonds sa formation.


Le dauphiné libéré le 25/04/2013

 

La tribune républicaine - 25/04/2013

Bellegarde (Ain) : du basket de haut niveau tout le week-end

La formation turque, favorie de la compétition.
La formation turque, favorie de la compétition.
Le 27e tournoi international cadets organisé par les EVB-Basket débute ce vendredi soir, avec un plateau exceptionnel durant trois jours.

Cette année, les organisateurs ont voulu innover avec la présence de deux formations. Tout d'abord avec la Russie dont ce sera la première participation et qui s'annonce un peu comme l'attraction du tournoi. L'Italie ensuite qui est venue une fois avec son équipe nationale et 4 fois avec une équipe de club (Milan 3 fois et Udine 1 fois) mais cela remonte à plus de 10 ans. Et puis il y aura la Turquie, victorieuse en 2012 et bien-sûr la sélection tricolore. La Turquie, championne d'Europe en titre de la catégorie, voudra conserver son trophée acquis l'an passé, avec une formation très athlétique (7 joueurs dépassent les 2 mètres).

Le programme du Tournoi, du vendredi 26 avril au dimanche 28 avril au centre sportif Marcel Berthet.

 

Dauphiné le 22/04/2013

Le tournoi international de basket a accueilli au total 22 nations




Alors qu’on est à J-6 du lancement du 27 e tournoi international cadets de basket-ball à Bellegarde, c’est l’occasion de jeter un coup d’œil au rétroviseur et se souvenir des différentes nations qui sont venues concourir. On les compte au nombre de 22, dont la France. L’équipe nationale de Turquie est 7 fois (ici leur victoire en 2010), mais également la Belgique (9 fois), la République Tchèque (11 fois) et la Tchécoslovaquie (3 fois), la Lettonie (7 fois), l’Espagne (15 fois), la Grèce (10 fois), l’Italie (5 fois), l’Allemagne (3 fois), la Croatie (7 fois), l’Estonie (3 fois), la Lituanie (1 fois), le Monténégro (1 fois), la Serbie (4 fois), la Serbie-Monténégro (1 fois), la Slovénie (3 fois), la Hongrie (1 fois), la Suisse (4 fois, les Américains d’Europe (1 fois) et la Yougoslavie (1 fois).

Cette année, les équipes participantes sont le France, la Russie, la Turquie et l’Italie.


Le dauphiné libéré le 22/04/2013

 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com